Le Pays-de-France en l'an 2004

Et voici la preuve…


101
Lieu de concentration : autant pour la vue…

102
… que pour l'odorat des cyclistes pas dégoûtés.

 

103
C'est barré, mais ça passe encore. Où les aurait-on oubliés ?

104

 

105

106

 

107
La voie est libre ; le chariot peut passer.

108

 

109
Rue Adeline : un bien joli nom, trop beau pour un endroit pareil. Nous suggérons de l'appeler rue d'Augias.

110
Une invite pour le promeneur fatigué ? Il préfère encore poser le cul dans l'herbe.

 

111
Cela devient trop banal. Et dire que la plupart de ceux qui possèdent une voiture n'en ont nullement besoin, sinon pour satisfaire leur égo… et pour chercher leurs cigarettes au coin de la rue. La voiture : une triple cause de pollution et, pour beaucoup, un cercueil.

112
"On vient d'refaire les peintures et on n'savait où jeter les pots vides. Ben, les voilà !"

 

113

114

 

115

116

 

117

118

 

119

120

 

121

122

 

123
Voilà ce qu'on fait de vos interdictions, non mais : « Il est interdit d'interdire ! ».

124

 

125

126

 

127

128

 

129
Encore une qui a rendu l'âme, ici. Qu'elle repose en paix.

130

 

Fontenay : les nuisances des nomades dénoncées

LES HABITANTS de Fontenay-en-Parisis ont répondu hier matin à l'appel du maire de leur village pour signer la pétition contre les nuisances causées par les nomades. Régulièrement depuis un an, de 100 à 150 caravanes stationnent aux abords de la commune. Les signataires dénoncent un manque d'hygiène et s'indignent de la non-application par les communes de plus de 5 000 habitants de la loi qui prévoit des aires d'accueil pour les gens du voyage.

Source : Le Parisien, dimanche 21 novembre 2004.

« Mieux vaut tard que jamais. »
« Plus longtemps on dort, plus difficile est le réveil. » etc.


 

131

132

 

133
Voici notre merdier de 1re classe préféré. Fichtre ! il résiste bien.

134
Et dans son voisinage, ça tient aussi le coup.

 

135

136

 

137

138

 

139

140

 

141


Nous voici au terme d'une nouvelle saison touristique en Pays-de-France. Dire que rien n'a changé au cours de cette année serait faux ; dire que cela s'est amélioré le serait autant. Ces derniers temps, nous avons assisté à une diminution, sinon à une disparition complète, des dépôts massifs. Des efforts semblent avoir été accomplis à cet effet. En revanche, les oublis dispersés et de plus faible volume se sont multipliés, comme si désormais certains trouvaient plaisir à disperser leurs menus déchets dans la nature plutôt que de les mettre simplement à la poubelle. Il semblerait qu'on soit passé de la commodité (éviter la corvée et les frais de la déchetterie) au vice : polluer par jouissance, suivant la pente naturelle de notre société en liquéfaction.

Restent aussi les problèmes, et les nuisances, induites par le mode vie des populations nomades. Faute de solutions tout court, et de préférence de solutions adaptées donc nécessairement concertées, ces populations continuent de produire, par leurs activités domestiques et professionnelles, des monceaux de déchets concentrés aux abords des campements, qui se trouvent être aussi ceux de nos villes et villages. Ne serait-il pas grand temps que nos élus prennent leurs responsabilités à pleines mains et se réunissent pour apporter, enfin, une solution satisfaisante pour tous à une situation aussi déplorable, qui a bien trop durée ?

Cessons de nous passer le singe ; mettons plutôt ensemble nos imaginations et nos moyens. Devrions-nous nous résigner définitivement à ce que les gougnafiers fassent la loi et disposent à leur guise de notre espace vital commun ? Cela serait pour le moins antidémocratique.


Page suivante…

En 2000 | En 2001 | En 2001 (bis) | En 2002 | En 2002 (bis) | En 2002 (ter)  | En 2003 | En 2003 (bis) | En 2004 | En 2004 (bis) | En 2004 (ter) | En 2005 | En 2005 (bis) | En 2005 (ter) | En 2006 | En 2006 (bis) | En 2006 (ter) | En 2007 | En 2008 |

Retour au début 
Modifié, le 18 décembre 2004.

Ce site a été optimisé pour les butineurs de niveau 5 et +, en résolution de 800 x 600 pixels (en milliers de couleurs), dont la fonction "JavaScript" est activée.


Année 2004



Année 2000
Année 2001
Année 2001 (bis)
Année 2002
Année 2002 (bis)
Année 2002 (ter)
Année 2003
Année 2003 (bis)
Année 2004
Année 2004 (bis)
Année 2004 (ter)
Année 2005
Année 2005 (bis)
Année 2005 (ter)
Année 2006
Année 2006 (bis)
Année 2006 (ter)
Année 2007
Année 2008