Le Pays-de-France en l'an 2004

"L'optimiste est celui qui croit que l'avenir est incertain." *


1

2

 

3

4

 

5

6

 

7

8

 

9

10

 

11


Optimistes, nous l'étions, naïvement, fin de l'année dernière. Il nous avait semblé qu'une décrue s'était amorcée et qu'une prise en compte plus intelligente du phénomène de pollution massive avait conduit à la mise en œuvre de mesures efficaces. Cela se vérifie très ponctuellement, mais reste encore à démontrer pour la plus grande partie du territoire objet de notre attention. Ayant dû interrompre pendant quelques semaines cet inventaire nauséabond, nous étions persuadés de revenir bredouille de notre première sortie de 2004. Une promenade d'une après-midi a suffi pour nous détromper, comme on peu le voir ci-dessus, les vues 1 à 11 ayant été récoltées en cette seule occasion. Pour la vue 2, il s'agit d'un chemin bouché, débouché, puis rebouché. La vue 6 montre un endroit généreusement encombré depuis des années (voir les vues 2002-2 et 2003-65), après un nettoyage qui n'aura d'autre effet, selon nos constatations déjà anciennes (40 ans d'observations), que d'attirer de nouveaux dépôts. Cela nous promet une année fertile (04/02/2004).


 

12
Une de plus ou une de moins ? C'est selon.

13
Voie parallèle à la Francilienne entièrement bouchée par des produits d'élagage. On en trouvera plus loin,…

 

14
… comme ici.

15
Témoins de passages (1).

 

16
Témoins de passages (2).

17
Témoins de passages (3).

 

18
Témoins de passages (4).

19
Témoins de passages (5).

 

20
Toujours…

21
… et encore.

 

22
Tout cela sur quelques centaines de mètres.

23
Pour se terminer ici. Que disions-nous ? L'année sera bénie.

 

24
Combien avons-nous dépensé en dissuasions aussi inefficaces que variées ? Et le problème demeure. À quand, enfin, une aire d'accueil organisée et surveillée ?

25
Le résultat est ici…

 

26
… et là,…

27
… et un peu plus loin.

 

28
Barrière ouverte laisse passer la merde. Comment se fait-il, d'ailleurs, qu'elle soit encore si rutilante.

29
Elles finissent toutes ici.

 

30
Les abords de la Francilienne…

31
… préfigurent-ils l'avenir de l'ensemble du territoire ?

 

32
Ce qui surprend, c'est qu'il en reste toujours autant sur les trottoirs de nos villes. Où est l'erreur ?

33

 

34

35

 

36

37

 

38

39

 

40

41

 

42

43

 

44

45

 

46

47

 

48
Que de voitures !… Trop c'est trop.

49

 

50


Page suivante…

En 2000 | En 2001 | En 2001 (bis) | En 2002 | En 2002 (bis) | En 2002 (ter)  | En 2003 | En 2003 (bis) | En 2004 | En 2004 (bis) | En 2004 (ter) | En 2005 | En 2005 (bis) | En 2005 (ter) | En 2006 | En 2006 (bis) | En 2006 (ter) | En 2007 | En 2008 |

Retour au début 
Modifié, le 15 mai 2004.

Ce site a été optimisé pour les butineurs de niveau 5 et +, en résolution de 800 x 600 pixels (en milliers de couleurs), dont la fonction "JavaScript" est activée.


Année 2004



Année 2000
Année 2001
Année 2001 (bis)
Année 2002
Année 2002 (bis)
Année 2002 (ter)
Année 2003
Année 2003 (bis)
Année 2004
Année 2004 (bis)
Année 2004 (ter)
Année 2005
Année 2005 (bis)
Année 2005 (ter)
Année 2006
Année 2006 (bis)
Année 2006 (ter)
Année 2007
Année 2008


* D'un ami d'Elie Wiesel, cité par ce dernier.